Psychothérapeute – Addictologue – Gérard Yves Cathelin à Château Thierry (02) & La Ferté-sous-Jouarre (77)

Se désincarner de la possession d’un pervers narcissique

Se désincarner de la possession d’un pervers narcissique

Dans Perversion Narcissique

Beaucoup de personnes ont perdu le contrôle de leurs corps, de leurs émotions, et même de leur esprit au contact d’un « PN ». Cela entraîne des comportements inhabituels allant de l’hyperactivité, à la folie, au changement de personnalité, à la dépendance et à des colères incontrôlées. Nous sous-entendons que la plupart de ces comportements sont causés par la possession par le PN.

.

Qu’est-ce qu’un PN et qu’est-ce que la possession par un PN ?

Un « PN » est un être désincarné, vide, immature qui s’est attaché lui-même à une personne, un hôte, afin de lui soutirer l’énergie dont il a besoin pour assouvir ses désirs. Par cet attachement, le PN  affecte la santé physique et émotionnelle, autant que mentale de SA VICTIME ; elle peut causer des problèmes ou aggraver ceux déjà existants; elle peut aussi conduire  sa victime  vers des comportements suicidaires.

Le comportement de la victime , ses émotions, ou ses désirs attirent le PN  puisque celui-ci choisit d’habitude une personne ayant des besoins semblables : un PN  qui garde une envie irrésistible de détruire  s’accrochera sa victime qui  se trouve elle aussi, dans l’auto destruction inconsciemment. La victime  porte la responsabilité ultime et doit traiter avec le comportement qui attire le PN.

Un PN  peut s’emparer d’une personne pour la durée d’une vie, Un PN  peut aussi s’emparer d’une personne de temps à autre, comme dans le cas d’artistes qui créent des œuvres d’art les unes à la suite des autres;. Beaucoup de personnes qui ont un une relation avec un PN  attachée à elles le réalisent à un niveau subconscient; vous pouvez le percevoir dans le langage qu’elles emploient : «Je ne sais pas ce qui m’a possédé, mais une fois que j’ai commencé à le fréquenter, quelque chose m’a envahie et je ne pouvais juste plus m’arrêter.» Si elles s’étaient assises tranquillement à ressentir ce qui était alors en jeu, elles se seraient rendu compte qu’il y avait quelque chose d’étrange attaché à elles, affectant leur comportement.

Certaines personnes se rendent clairement compte qu’elles ont une relation avec un PN  qui leur est attachée, mais restent embarrassées pour en parler de crainte de paraître insensées.

.

Comment un PN  crée-t-il la dépendance?

Que veut un PN ?

Un PN  garde un ou deux désirs non résolus ou obsessions qu’il  « tente de satisfaire d’une façon répétitive et stricte » en s’attachant à une personne qui partage ces désirs. Le PN  vise l’intensité émotionnelle et aussi la jouissance sensuelle, donc il  suscite des désirs et des envies irrépressibles chez la victime qui y succombant la satisferont indirectement. Certains de ces désirs s’orientent vers :

  • l’alcool, la drogue, le tabac, le chocolat, les bonbons, la malbouffe ;
  • les états émotionnels non maîtrisés comme la colère, la haine, la dépression, la peur ;
  • le sexe, les jeux d’argent, jouer des percussions ;
  • un projet favori, une marotte comme inventer un dispositif d’énergie gratuite ou dépolluer l’environnement ;
  • le pouvoir politique et la gloire ;
  • se sentir pris en compte et soutenu, nourri.

.

À qui un PN  va-t-il  s’attacher ?

  • quelqu’un qui aime ce qu’il  apprécie ;
  • un parent proche, un ami, ou quelqu’un qu’il l’aime lui exclusivement,
  • quelqu’un au caractère faible (instable);
  • une personne vulnérable émotionnellement.

.

Comment le  bouclier protecteur de la victime  peut-il être endommagé ?

  • n’importe quel grand choc émotionnel peut créer une explosion dans le corps  qui déchire le bouclier : comme un chagrin épouvantable, le sentiment de peur, la colère, la panique, la terreur, etc… ;
  • des consommations immodérées d’alcool, de drogues ou de tabac.

.

Quelles sont les conditions à haut risque susceptibles d’attirer un PN ?

Des comportements extrêmes et répétés vous ouvrent à la possession par un PN. Ceux-ci incluent :

  • des abus ou une addiction à l’alcool, aux drogues celles-ci incluant l’usage de la marijuana et du tabac. Un mot d’avertissement : il est peu probable que vous attiriez  une entité si vous appréciez une bière ou un verre de vin de temps à autre. Mais même des consommations relativement modérées et régulières d’alcool, de drogues, ou de tabac peuvent occasionner de petites déchirures dans votre bouclier protecteur;
  • fréquenter des bars louches, mal famés ;
  • une utilisation excessive d’analgésiques et de somnifères, en association avec de l’alcool ou de la drogue ;
  • se livrer à des pratiques sexuelles excessives, avoir des partenaires sexuels multiples, visiter les bordels ou salons de massage, créer ou visionner de la pornographie ;
  • fantasmer continûment  sur un partenaire intensément désiré ;
  • avoir été sexuellement abusé ;
  • s’adonner au jeu et fréquenter les casinos ;
  • mentir ;
  • assister à des réunions de masses où les émotions sont stimulées et portées à leur comble, particulièrement quand des drogues sont impliquées : des événements sportifs, des concerts de rock, des raves parties, des services religieux fondamentalistes ou des rassemblements politiques ;
  • visionner des films, des programmes télé, des actualités, etc. ou des jeux vidéo ou électroniques qui remuent des émotions fortes; les jeux de guerre violents peuvent être particulièrement nuisibles ;
  • écouter des musiques fortes, rageuses (heavy metal, hip-hop), particulièrement pour ce qui concerne les bébés et les enfants ;
  • vivre dans une famille violente, abusive. L’auteur des sévices peut être un PN    ; les enfants abusés, le conjoint, ou d’autres parents ressentent très probablement la terreur et la panique ;
  • ;
  • les maladies graves surtout quand l’organisme et le système immunitaire sont épuisés,
  • une maladie chronique qui affaiblit la personne et épuise son niveau d’énergie ;
  • le fait de subir des actes médicaux intensifs qui éveillent la peur, particulièrement chez les enfants ;
  • ;
  • le décès d’une personne bien aimée ;
  • le stress élevé, à lui seul ou surajouté à n’importe laquelle des conditions énumérées ci-dessus augmentera la possibilité d’attirer un PN.

.

Un fœtus qui s’est affaibli dans l’utérus, peut être vulnérable à la possession par un PN  plus tard dans la vie :

  • idéalement un fœtus se délecte dans le bonheur et la lumière de l’amour de sa mère. Cependant, si la femme ne veut pas le bébé et se trouve contrainte, fâchée, ou rendue amère à son égard, le fœtus vit alors dans l’obscurité de cette femme, qui lui détruit ses systèmes de défense;
  • si une femme enceinte vit avec un partenaire abusif et en est traumatisée, le fœtus l’est tout autant; une entité peut alors entrer dans la mère et causer bien du tort au fœtus ;
  • si une femme enceinte fume régulièrement, prend de l’alcool ou des drogues (s’y ajoutent quelques médicaments délivrés sur ordonnance), ces substances peuvent passer par le placenta pour atteindre le fœtus; ainsi très souvent le bébé sera rendu dépendant dès la naissance et vulnérable à cette dépendance plus tard dans son existence.

.

Quelle emprise un PN   peut-il  avoir sur une personne ?

  • Il  cause et aggrave la fatigue parce qu’il  suce l’énergie de vie de sa victime ;
  • Il amplifie la tendance d’une personne à  être maltraitée  physiquement, émotionnellement, ou psychologiquement ainsi que les membres de sa famille ou d’autres personnes ;
  • Il  favorise des dépendances vers l’abus compulsif d’alcool et de drogues où prône leur consommation aussi bien le tabac, que le sexe, la nourriture, ou la pratique du jeu ;
  • Il  intensifie des sentiments comme la colère, le chagrin ou la crainte ;
  • parfois il  cause ou amplifie des maladies, des tumeurs, des maux de tête sévères ou des migraines graves, des envies irrépressibles de nourriture, des tendances violentes, la dépression, l’inquiétude, des changements brusques d’attitude, des actions irresponsables, ou de folie momentanée.

.

Pourquoi une victime  encourage-t-elle  parfois l’Emprise ?

  • le plaisir conjugué de la victime  et du PN  sont amplifié quand ils s’adonnent dans leur désir commun; les deux tressaillent de jouissance des sens et d’émotions fortes ;
  • Le PN entretient la compagnie de la victime, cela devenant une manière de composer  avec la solitude;
  • Le PN  satisfait le besoin de se soucier de quelqu’un La victime  doit examiner et prendre la responsabilité des voies par lesquelles il ou elle contribue à l’EMPRISE PAR LE PN.

 .

Comment je me défends d’attirer une UN PN ?

  • si vous vivez d’une manière qui peut endommager vos systèmes de défense naturelle, vous devez changer votre style de vie et abandonner des habitudes profondément enracinées ;
  • vous allez être placé devant le choix de vous séparer d’amis ou de membres de votre famille qui vous empêchent d’évoluer ;
  • si vous menez une vie frénétique, remplie de stress, simplifiez-la. Quels aspects négatifs pouvez-vous écarter de votre vie ? ;
  • si vous êtes devenu dépendant à l’alcool, aux drogues, à la nourriture, au sexe, au jeu, ou à d’autres formes de comportement compulsif, cherchez l’aide qui convient ;
  • si vous êtes dans une relation abusive, obtenez l’aide appropriée ou désengagez-vous. Il y a des lignes directes d’assistance où vous pouvez appeler à toute heure pour demander et trouver l’aide qui convient ;
  • si votre régime est malsain, lourdement orienté sur des produits alimentaires sucrés, gras, apprenez à manger un régime équilibré;
  • si vous êtes privé de sommeil, prenez le temps de repos nécessaire dont vous avez besoin dans un bon lit, et dans une chambre calme ;
  • S i vous vous maintenez dans l’agitation avec de hautes émotions produites par la musique, les feuilletons mélos, des films, des jeux vidéo violents, et de la pornographie, arrêtez tout, éteignez tout cela ;
  • si votre vie est bruyante, vous pouvez la rendre plus tranquille : éteignez votre télévision et la radio, à part les programmes qui informent et nourrissent votre esprit. Éteignez toute musique rageuse, et discordante. Éteignez les musiques véhiculant des paroles ineptes qui manipulent votre esprit. Éteignez l’ordinateur et les jeux vidéo. Éliminez le bruit de fond quand c’est possible ;
  • évitez les réunions de masses où les émotions sont intensifiées, portées à leur comble comme au cours des rassemblements politiques, des événements sportifs, des services religieux fondamentalistes, des raves parties ou des concerts de rock;
  • si vous éprouvez des sautes d’humeur violentes, évitez les personnes et les situations qui vous agacent ;
  • une fois que vous sentez que vos émotions ne sont plus sous votre contrôle, mettez- vous au défi d’en reprendre la gouverne ;
  • votre esprit peut contrebalancer vos émotions à l’inverse et vous aider à rétablir le calme en vous, particulièrement quand des craintes irréelles et des soucis inutiles surgissent. Si vous êtes dans le trouble émotionnel, asseyez-vous tranquillement, prenez dix respirations calmes et profondes, puis posez-vous la question « Quelle est la vérité de cette situation ? Est-elle aussi négative qu’il n’y parait à première vue ? » ;
  • faites des exercices chaque jour ;
  • tentez des séances de yoga; cela vous apaisera ;
  • passez du temps chaque jour en silence et seul. La tranquillité vous permet de détecter les signes de l’Emprise ;
  • apprenez à méditer; cela aidera à vous calmer et vous équilibrera.

 .

Quels sont les signes qui révèlent  L’Emprise du PN ?

  • la fatigue, parce que l’entité suce votre énergie pour rester « vivante » ;
  • une envie irrépressible, incontrôlable pour certains produits alimentaires ou boissons ;
  • des comportements compulsifs, irrationnels comme des achats (particulièrement si vous ne pouvez pas vous le permettre), invitant à la dette, l’addiction au travail, l’accumulation, la frugalité inutile ;
  • être attiré par diverses formes d’automutilation,;
  • se précipiter, adopter un comportement hyperactif, débridé heurtant la raison ;
  • l’intensité émotionnelle est un grand drapeau rouge d’alerte. Vos émotions, comme la colère, la haine, ou l’excitation sexuelle, peuvent devenir plus puissantes que la normale, échappant même à tout contrôle ;
  • étant coincé dans une émotion douloureuse; le PN vous poussera  à créer les situations qui génèrent à répétition des émotions spécifiques comme la dépression, l’anxiété, le chagrin, la crainte ou la colère ;
  • la confusion intérieure. Les PN  favorisent l’excédent de nourriture, le manque de sommeil, une vie menée dans des circonstances bruyantes, dans l’abus d’alcool, de drogues, ou de sexe parce que les personnes rendues confuses vont probablement moins s’apercevoir qu’elles ont un PN  qui les contrôle ;
  • se sentir confus et fatigué au point de croire que vous n’avez aucun de ces comportements extrêmes; une PN  peut néanmoins  peut vous pousser à végéter;
  • des PN  tentent de vous faire croire que leurs désirs sont vos désirs.

.

Comment me débarrasser et me faire quitte d’un PN ?

Amorcez le contact avec votre âme

Il peut venir un moment où Le PN  vous a conduit dans une telle misère que vous savez que vous devez changer. La misère ressentie signifie que vous vous êtes écarté loin du sentier de votre âme. Puisque vos efforts pour changer ont échoué, vous réclamez de l’aide, espérant qu’il y a quelque chose de plus puissant que vous. Il y a, cela existe.

L’aide vient de votre âme, la force vivante profondément ancrée à l’intérieur de vous. Appeler à l’aide signifie qu’un changement intérieur d’énergies s’est produit déjà : la vibration inférieure représentée ici par le PN  qui vous a contrôlé, cédera devant la vibration plus haute de votre âme. Prenez la gouverne, votre âme attirera ce dont vous avez besoin pour vous débarrasser du PN . Vous devez amorcer le changement et suivre le chemin disposé pour vous.

.

Déclarez les décrets Je suis

Je suis est un autre nom pour l’âme ou la présence  à l’intérieur de vous; c’est le vrai vous. Faire appel au Je suis autorise l’activité entière de votre âme, la stimulant à attirer une solution pour ce qui vous perturbe. Vous prenez simplement ce qui parait être un problème et vous décrétez, à haute voix avec l’entière adhésion de tout votre être, plusieurs des décrets suivants :

  • Je suis affranchi et libre de la possession DU PN.
  • Je suis celui (celle)  qui est libéré de tous comportements, émotions et désirs qui attirent les PN . (Soyez précis)
  • Je suis affranchi, libre de la dépendance AUX PN.
  • Je suis affranchi et libre de toute colère et compulsion qui puisse me conduire à abuser ma famille, etc…
  • Je suis celui   (celle ) qui contrôle ses émotions, désirs et compulsions avec un esprit alerte, vigilant, puissamment exercé.
  • Je suis bien défendu; aucun PN  ne peut plus s’attacher à moi.
  • Je suis celui   ( celle) qui est plus puissant, plus fort, et solide que n’importe quelle emprise par un PN , que cela soit clair; aucun PN  ne peut plus s’attacher à moi.
  • Je suis celui (celle)   qui vainc et expulse toutes les PN une fois pour toutes.

Voici un décret général à utiliser souvent durant vos jours et vos nuits :

J’invoque la puissante présence du JE SUIS LIBRE pour inonder mon monde DE BIEN ETRE

 


Texte écrit par Gérard-Yves CATHELIN .
5 mai 2017

©  Toute reproduction, même partielle est interdite sans l’accord de l’auteur

cathelin2-150x150

Gérard-Yves Cathelin
Psychanalyste, addictologue et psychothérapeute à Château Thierry (02) et La Ferté-sous-Jouarre (77)

 

 

 

 


 

    1 Comment

  1. Merci
    Je suis
    En prise de conscience de ma situation actuelle et Jr met tout en oeuvre pour lui échapper

    Simon

    9 mai 2017

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *